Mille soleils splendides, Khaled Hosseini

Publié le par L'Emile

Titre original : A Thousand Splendid Suns             [2007]            
Genre : roman étranger
D'où sort-il ? Toujours dans ma période Inde-Moyen-Orient, j'avais beaucoup entendu parler de Khaled Hosseini avec son grand succès Les cerfs-volants de Kaboul, alors j'ai fait un petit tour à la Librairie Kléber




RESUME :
Forcée d'épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne pravient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de 14 ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D'abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan. Mais parviendront-elles à s'arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs "mille soleils splendides" ?



MON AVIS SUR CE LIVRE :
Ce roman est tellement prenant que vous ne pourrez vous en détacher avant de lire le mot "Fin". Et peut-être vous arrivera-t-il comme à moi, de larmoyer, dans les dernières pages. L'écriture est sobre, brute, sans concession. On s'attache à ces femmes, on crie, on pleure avec elles. C'est la tragédie d'un peuple terrorisé pendant près de 30 ans que Hosseini raconte d'abord ici: l 'instauration du régime communiste à la fin des années 70, la victoire des moudjahidin et leurs querelles intestines, la prise de pouvoir des talibans puis l'intervention américaine ont maintenu l'Afghanistan à feu et à sang pendant plusieurs décennies.



POUR QUI ?
Pour ceux qui ont aimé Les cerfs-volants de Kaboul, parce que ce roman est fait dans la même veine. Pour ceux qui comme moi, aiment les livres situés dans cette partie du monde parce qu'ils sont bruts, écorchés, sincères. Et surtout, pour ceux qui ont envie de comprendre l'Afghanistan de l'intérieur et de ressentir les peines de ce peuple.

Publié dans Moyen-Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article