84, Charing Cross Road, Helene Hanff

Publié le par L'Emile

Titre original :  84, Charing Cross Road     [1970]         
Genre : échange épistolaire
D'où sort-il ? Ma tante Cathy me l'a prêté

84-Charing-Corss-Road.jpg

RESUME : Par un beau jour d'octobre 1949, Helene Hanff s'adresse depuis New York à la librairie Marks & Co., sise 84, Charing Cross Road à Londres. Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, miss Hanff réclame à Franck Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes. Vingt ans plus tard, ils s'écrivent toujours et la familiarité a laissé place à l'intime. Drôle et pleine de charme, cette correspondance est un petit joyau qui rappelle avec une délicatesse infinie toute la place que prennent, dans notre vie, les livres et les librairies.

"3 novembre 1949.
Les livres me sont bien parvenus, le Stevenson est tellement beau qu'il fait honte à mes étagères bricolées avec des caisses à oranges, j'ai presque peur de manipuler ces pages en vélin crème, lisse et épais. Moi qui ai toujours eu l'habitude du papier trop blanc et des couvertures raides et cartonnées des livres américains, je ne savais pas que toucher un livre pouvait donner autant de joie. [...] Pourriez-vous désormais traduire vos prix ? Même en américain, je ne suis pas très forte en calcul, alors maîtriser une arithmétique bilingue, ça tiendrait du miracle ! "




MON AVIS SUR CE LIVRE : J'ai beaucoup aimé cet échange épistolaire pour deux raisons : d'une, pour le côté bibliophile d'Helene Hanff, qui ne se satisfait jamais des livres qu'elle possède. Il lui en faut toujours plus, de plus rares, de plus beaux, de plus anciens... Ah, l'amour des livres et de la littérature !!!  De plus, ce roman est très intéressant pour son côté historique. On découvre par le biais de ces lettres, le quotidien de l'Angleterre durant la période de l'après-guerre, où la population est rationnée. On s'attache très vite à tout le personnel de la petite librairie et on rêve d'en faire partie, de pouvoir déambuler à travers les rayonnages poussiéreux, montant jusqu'au plafond. Parfois amusantes, souvent émouvantes, on aimerait que le livre ne se finisse pas.



POUR QUI ? Pour les rats de bibliothèques, amoureux des livres, de la littératures et des librairies. Pour ceux qui aiment flâner entre les ouvrages, les ouvrir, les toucher, les parcourir... Pour ceux qui aiment collectionner les livres et soigent leur bibliothèque personnelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article