Antigone, Sophocle / Mme Têtue

Publié le par L'Emile

Genre : tragédie grecque     [~ 441 av. JC]       
D'où sort-il ? Etudié en classe de Première / Challenge Monsieur/Madame

9782290346853.jpg

RESUME : Les deux fils d'Oedipe, Etéocle et Polynice se sont entre-tués en combattant. Le roi de Thèbes, leur oncle Créon, décide que le cadavre de Polynice, qui aurait trahi sa patrie, demeure exposé sans sépulture. La jeune Antigone, sa soeur, viole sciemment le décret. Elle est arrêtée mais recommence toutefois. Pour elle, les lois non écrites, c'est-à-dire les lois de la conscience, se trouvent au-dessus des décrets des hommes. Antigone est celle qui désobéit, celle qui dit "non", celle qui va à la rencontre de la mort.
"Créon : Connaissais-tu la défense que j'avais fait proclamer ?
Antigone : Oui, je la connaissais ; pouvais-je l'ignorer ? Elle était des plus claires.
Créon : Et ainsi tu as osé passer outre à ma loi ?
Antigone : Oui, car ce n'est pas Zeus qui l'avait proclamée ! ce n'est pas la Justice, assise aux côtés des dieux infernaux ; non, ce ne sont pas là les lois qu'ils ont jamais fixées aux hommes, et je ne pensais pas que tes défenses à toi fussent assez puissantes pour permettre à un mortel de passer outre à d'autres lois, aux lois non écrites, inébranlables, des dieux !"



MON AVIS SUR CE LIVRE : Antigone est avant tout une pièce sur le pouvoir et comment celui-ci est utilisé. Antigone est le personnage qui reste seul juge de ses actes, qui ose dire "non" et braver lesurtout, elle ne peut vivre en paix. C'est bien là l'ambiguité du personnage. L'autre protagoniste, presque encore plus intéressant, est le roi Créon : entre ordre public et justice il doit choisir, et il tranche pour l'ordre. C'est un livre magnifique, tant dans son style, dans ses images, que dans l'histoire et les questions qu'il véhicule.



POUR QUI ? Pour ceux qui auraient lu la version d'Anouilh, pour ceux qui ont envie de lire une pièce sur ce qu'il y a de plus profond en nous : l'amour, la haine, la mort, la vie, l'espérance, la révolte, la famille...


Mme Têtue, Roger Hargreaves
(lecture à venir)

 

 

Challenge_Monsieur_Madame

Publié dans classiques français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article