Carrie, Stephen King

Publié le par L'Emile

Titre original : Carrie               [1974]
Genre : fantastique
D'où sort-il ? J'ai lu un billet sur un blog mais je ne me rappelle plus lequel...

livre-carrie-copie-1.jpg

RESUME : A dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, Carrie White vit un calvaire, victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté... Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est comoter sans l'aigreur et la mesquinerie des autres élèves. Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?



MON AVIS SUR CE LIVRE : Je n'avais jamais lu un seul livre de Stephen King, à cause d'une certaine appréhension : je craignais que l'auteur ne soit trop médiatisé, qu'il n'écrive que pour vendre et que ses romans soient finalement moins bons que tout le buzz qu'on entend à propos d'eux. Mais là, après avoir lu ce billet, j'ai été séduite par le résumé, bien que ce type de bouquin ne me plaise guère en règle générale. Ce n'est pas censé être un véritable roman qui fait peur, mais pour moi, le fanatisme religieux est un des thèmes qui m'effraient le plus. J'ai découvert ensuite que c'était le premier roman de Stephen King et me suis dit que c'était peut-être celui-ci qui avait fait sa renommée (ou du moins, qui avait lancé l'auteur). Et je n'ai pas été déçue : Stephen King retranscris à merveille les sensations et les peurs d'une adolescente mal dans sa peau. On connaît le dénouement de l'histoire dès les premières lignes, et pourtant, King parvient à nous tenir en haleine jusqu'au bout. Je ne pense pas lire d'autres romans du même auteur de si tôt, de peur de gâcher mon plaisir.



POUR QUI ? Pour les fans de Stephen King, qui veulent le découvrir dans un roman moins purement épouvante ou SF, plus dans la suggestion et la psychologie. Pour ceux qui, au contraire, ne connaissent pas Stephen King et veulent s'en faire une bonne idée.



Une adaptation cinématographique de Brian De Palma est sortie en 1976 sous le titre Carrie au bal du diable. Pour en savoir plus, par ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article