Eternels T.1 : Evermore

Publié le par L'Emile

Titre original :

Genre : roman fantastique

D'où sort-il ? Pierre me l'a si gentiment prêté.

eterne10.jpg 

 

RESUME : Avant l'accident, Ever Boom était une adolescente populaire et joyeuse. Quand elle perd toute sa famille dans cet épisode tragique, elle reçoit soudain un terrible don : celui de lire dans les pensées des gens et de connaître leur vie simplement en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact des élèves du lycée qui la regardent comme une chose bizarre... Jusqu'au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux et d'une beauté inquiétante. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c'est à Ever qu'il s'intéresse. Or c'est le seul être dont elle ne peut pas découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d'où il vient. Damen n'est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu'elle est profondément et irrémédiablement attirée par lui.

 

 

 

MON AVIS SUR CE LIVRE : J'avais demandé ce livre chez Bob il y a quelques semaines mais je pense n'avoir pas été assez rapide et il avait été attribué à d'autres lecteurs. Alors quand je l'ai vu chez Pierre, j'ai sauté sur l'occasion. Pour une fois que j'étais prête à me lancer dans la chasse aux vampires ou quelque chose du genre (oui, oui, je suis plutôt réticente à ce type d'intrigues, je n'ai toujours pas lu Twilight et évite scrupuleusement tout ce qui tourne autour du même sujet), et bien ce n'est même pas de cela que traite ce roman. Du moins, pas vraiment. On est plutôt dans les dons de télépathie, dans les dimensions autres que la nôtre, dans les fantômes et surtout, dans les immortels. On sait d'entrée de jeu que Damen n'est pas humain, mais jusqu'au dernier moment je pensais que c'était un vampire (la peau très blanche, tout comme ses dents, une étrange potion rouge sang qu'il boit sans cesse, jamais de nourriture...).

 

Quant à l'histoire, c'est un peu niais, comme je m'y attendais. J'adorais ce genre d'histoires il y a encore quelques années : l'amour improbable, les obstacles à franchir pour conquérir l'élu de son coeur et finalement, l'amour plus fort que tout qui triomphe du mal. Ben oui, on passe tous par là. Mais aujourd'hui, rien. Cruelle déception. Même pas un petit retournement d'estomac ou une petite panique... Cela veut-il dire que ce genre est définitivement fini pour moi, ou que c'est uniquement cette série avec laquelle je n'accroche pas ? Mon ami Pierre m'a prêté le second tome, je vais donc plonger dedans en espérant qu'il s'en sorte mieux que son prédecesseur...

 

 

 

POUR QUI ? Principalement pour adolescents, mais aussi pour coeurs sensibles et fleurs bleues (et encore, parce qu'en règle générale, j'en suis une, de fleur bleue...).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article