Je vous écris, Inoue Hisashi

Publié le par L'Emile

Titre original : Ju ni nin no te tegami     [1978]
Genre : roman épistolaire
D'où sort-il ? Agathe me l'a prêté en me confiant qu'il était spécial.



RESUME : Le lecteur fera la connaissance des dix personnages de ce surprenant roman au travers de leur correspondance privée : lettre à une amie, à un amant, à des parents, à un psychiatre. Petit à petit, il entre par effraction dans leur intimité et leur personnalité secrète, par le biais de leurs confidences épistolaires ou par l'irruption d'un acte de naissance, d'un certificat médical, d'un article de journal... Autant de rebondissements que de personnages dans ce livre qu'on peut lire aussi comme un roman policier, si l'on sait que le dernier chapitre, qui les réunira malgré eux à l'occasion d'une prise d'otages, entrecroisera leurs destins dans des retrouvailles et nous livrera un meurtrier inattendu.



MON AVIS SUR CE LIVRE  : Pour moi ce n'est pas vraiment un roman policier, même si l'on retrouve quelques éléments de ce genre dans certains passages. L'auteur a choisi de créer dix personnages, qui ne se connaissent pas et qui n'ont rien en commun. La structure de rédaction est très originale et je me suis parfois sentie comme une véritable intruse dans la vie de ces gens. Je n'ai pas compris l'intérêt de certaines saynettes, tandis que d'autres m'ont épatée par leurs chutes stupéfiantes. On peut donc considérer ces chapitres commes des nouvelles et comme bien souvent dans les recueils de nouvelles, celles-ci sont de qualité inégale.

C'est un roman réellement étonnant : sans l'épilogue qui réunit les personnages, on ne voit vraiment pas le lien entre les différentes petites histoires et on se demande bien pourquoi l'auteur a choisi de les placer côte-à-côte. Mais tant sur le fond que sur la forme, c'est un livre surprenant : le style épistolaire, entrecoupé d'actes officiels, permet au lecteur de s'incruster de manière quasi voyeuriste dans le quotidien des personnages et en même temps, cela produit un effet assez distant et froid de la part de l'auteur vis-à-vis de ses protagonistes. Certaines chutes, comme je l'ai dit plus haut sont savoureuses et surprennent totalement.

(J'hésite à lui mettre une étoile et ainsi à le classer dans la catégorie "excellents livres" mais je vais m'abstenir. Certains chapitres (pas la majorité heureusement) ne m'ont pas intéressée et il se place à la limite de "l'étoile". )



POUR QUI ? Pour ceux qui veulent découvrir cet auteur particulier ou qui ont envie de lire un roman tel que je pense, ils en ont rarement lu.

Publié dans littérature asiatique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article