Les Nuits assassines, Byun Ki-Hyun & J.-M. Goum

Publié le par L'Emile

Genre : bande dessinée sur fond policier    [2009]
D'où sort-il ? Après avoir lu la BD Quartier Lointain, parue aux éditions Casterman, je suis allée sur leur site et j'ai noté quelques titres qui me semblaient intéressants, dont celui-ci.

NuitsAssassines01_85687.jpg

RESUME :
C'est d'abord lui, Axel, que la mort a saisi le premier. Avant de s'en prendre aux autres membres de la famille - hommes, femmes, enfants. Coïncidences, a-t-on murmuré en ville. Pour finalement se rendre à l'évidence : tant de décès survenus aussi méthodiquement, cela s'appelle un projet criminel. Ou une malediction.



MON AVIS SUR CE LIVRE : Mouais, moyen. Les dessins sont beaux mais la résolution de l'intrigue m'a déçue. C'est plutôt haletant au début, mais dès que le jeune journaliste donne la clé de l'énigme (assez peu crédible selon moi), le reste n'a plus beaucoup d'intérêt.



POUR QUI ? Pour ceux qui ont envie de lire une BD à trame policière, mais plutôt pour ceux qui veulent découvrir une collaboration intéressante. D'ailleurs, Nicolas Finet (auteur, éditeur, consultant, journaliste et conférencier français) a dit :
"Tenter un jour, à travers une création à quatre mains, de jeter une passerelle entre Orient et Occident, entre ces deux traditions narratives et graphiques qui à l'évidence, par-delà toutes leurs fifférences, ont tellement à partager. Les Coréens, naturellement ouverts à tous les vents du monde et si proches des Français par le coeur, se sont vite imposés comme des interlocuteurs de choix. Quant aux Français, tout à leur inclination passionnée pour les images et les histoires venues d'Extrême-Orient, comment n'auraient-ils pas été, de tous les Occidentaux, les candidats rêvés pour pareille équipe ? Le dessinateur Byun Ki-Hyun, à Séoul, a été le premier à donner le top départ, séduit par un court synopsis que lui avait soumis le scénariste J.-M. Goum."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article