Mes sacrées tantes, Bulbul Sharma

Publié le par L'Emile

Titre original : My Sainted Aunts      [2006]

Genre : nouvelles indiennes

D'où sort-il ? J'avais été attirée par sa couverture flashy quand j'étais à la librairie Kléber avec Sylvia

 

 9782809701319.jpg

RESUME  : Des femmes partent en voyage, et leur vie bascule. Elles partent pour se marier, pour aller voir leur fils, pour échapper au crime qu'elles croient avoir commis ou à une belle-famille tyrannique. Sous leurs regards baissés et leurs saris chatoyants, elles cachent un coeur limpide, un courage à toute épreuve, et elles accueillent les surprises du chemin avec une sagesse relevée au sel de l'humour. Au fil de leurs voyages, défilent les paysages de l'Inde, des rizières vert émeraude aux défilés escarpés de montagne, et les rencontres improbables : danseuses travesties en veuves, raja déchu d'un palais surgi des mille et une nuits, fantôme amoureux ou ours chapardeur. Mais au détour de la route, c'est leur paysage intérieur qui soudain change : les chaînes qui entravent leurs pas depuis des siècles se font plus légères, et au bout du voyage, parfois, les attend la paix. Ou la liberté. Ou l'amour.

 

 

 

MON AVIS SUR CE LIVRE : Ce livre est structuré en 8 parties traitant chacune du voyage d'une femme indienne, au seuil d'un changement dans sa vie. Ces protagonistes sont parfois apeurées par ce changement, parfois avides d'émancipation. Les thèmes sont très intéressants et certaines nouvelles m'ont énormément plu, principalement Les premières vacances de R.C. qui raconte comment un mari dirige sa famille (composée exclusivement de femmes) d'une main de fer : celles-ci n'ont pas le droit de sortir de la maison et à peine l'autorisation de discuter. Mais un jour, sans savoir ce qui lui traverse l'esprit, il décide d'emmener sa famille en vacances. Malheureusement pour lui, ce sera la fin de l'époque tranquille où sa femme, sa fille et sa mère se tenaient sagement assises toute la journée à attendre son retour. Elles vont découvrir le monde extérieur et goûter à la liberté.

 

Cependant, je m'attendais tout de même à des chutes plus extraordinaires. Ces nouvelles sont juste des histoires courtes, et on pourrait même dire qu'il n'y a pas de chutes. J'aurais alors carrément préféré un roman qui aurait alterné les personnages féminins et leurs histoires. Je n'aime les nouvelles que quand la chute est incroyable. U_U

 

 

 

POUR QUI ? Pour ceux qui aiment la littérature indienne. Pour ceux qui luttent pour l'émancipation des femmes.

 

 

 

logo objectif-pal

Publié dans littérature indienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article