Monsieur Jean T.5 et T.6, Dupuis & Berberian

Publié le par L'Emile

Genre: Bandes dessinées   [2001 et 2003]
D'où sort-il ? Cadeau d'Agathe pour mon anniversaire
 
monsieur-jean-tomes-5-6-comme-s-il-en-pleuvait-inventaire-a.jpg

Monsieur Jean T.5 - Comme s'il en pleuvait

RESUME : Cette fois-ci, il y a du mouvement dans le petit monde du trentenaire. D'abord, il goûte aux joies - et aux galères - de la paternité : Cathy, sa compage vient de donner naissance à une petite fille, Julie. Autour de lui, les choses bougent aussi. Felix, son vieux copain colocataire gentiment parasite et tendance pas de chance, se retrouve aux prises avec la Ddass à propos du petit garçon qu'il élève. En plus, il apprend que sa grand-mère récemment décédée lui laisse en héritage une fortune d'origine douteuse acquise pendant la guerre. Pour tout arranger, il tente de faire revivre sur scènes les sketches du comique disparu Fernand Reynaud - bide garanti, ce dont le lecteur familier de Félix peut se douter. Quand à madame Poulbot, la concierge acariâtre de Jean, elle se retrouve au chômage technique depuis qu'un digicode a été installé dans l'immeuble. Sera-t-elle sauvée du desespoir grâce à la ceinture amincissante invisible sous les vêtements (vue à la télé), idéale pour atténuer les bourrelets disgracieux ?


Monsieur Jean T.6 - Inventaire avant travaux

RESUME : Pauvre Monsieu Jean ! Rien ne va plus ! On le retrouve ici en proie à des doutes existentiels. D'abord, il n'arrive pas à se faire à l'idée d'avoir fait cadeau de son vieux lit à son copain Félix. La raison ? C'est un lit qui a appartenu à ses grands-parents. Du coup, il voit tout le temps son grand-père et sa grand-mère tourner autour de lui en train de le turlupiner et de lui casser les pieds. Ensuite, il ne peut se résoudre à se débarrasser d'une vieille caisse ayant appartenu au précédent locataire de son nouvel appartement. Lequel locataire, apprend-il en essayant de retrouver sa trace, est décédé. Cette hésitation commence à énerver Cathy, qui se demande bien pourquoi c'est si compliqué de jeter ces vieilleries à la poubelle. Mais cela contrarie Jean qui aurait l'impression de jeter le seul lien qui rattache feu son propriétaire à la vie. D'ailleurs, il est pas mal question de la mort dans cet album. Eugène est obsédé à l'idée que nous allons tous mourir. Quant à Félix, il développe de grandes et fumeuses théories sur le pourquoi de l'invasion des crottes de chien sur le trottoir. Pendant ce temps, Jean rêve.



MON AVIS SUR CE LIVRE : C'est un double volume que m'a offert Agathe, c'est pourquoi je fais un article sur les deux tomes à la fois. Je trouve que dans ces deux tomes, par rapport au tome 3 qui est le seul que j'avais lu, Jean est moins omniprésent : la BD s'attache beaucoup aux autres personnages qui évoluent autour de lui et Jean n'est qu'un lien entre eux. J'aime bien les dessins et les thèmes abordés mais je trouve que l'histoire a peu d'intérêt : la vie parisienne d'un trentenaire. Je préfère d'ailleurs le tome 5, je trouve qu'il s'y passe plus de choses : les angoisses des jeunes papas, les allers-retours Paris-new York, la publication d'un nouveau livre ... En somme une bande dessinée sympa, mais sans plus.



POUR QUI ? Pour ceux qui ont suivi les tribulations de Monsieur Jean car il est tout de même intéressant de noter l'évolution grandissante du personnage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article