Samedi 15 mai 6 15 /05 /Mai 17:29

Publié dans : littérature française

Genre : roman      [2007]

D'où sort-il ? Vu sur un blog, mais je ne sais plus du tout lequel U_U

 magasin-des-suicides.jpg

 

RESUME : Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...

 

 

 

MON AVIS SUR CE LIVRE : Un résumé court, pour un roman court (157 pages). Peut-être trop court, justement. L'idée de départ est excellente, plus qu'originale : un magasin qui vend de la mort. Du jamais vu. Tout concourt pour que l'expérience réussisse : les parents Tuvache entretiennent le commerce à merveille, ils sont motivés et sont de véritables professionnels : "Le client hésite. "J'ai peur de ne pas avoir le courage..., avoue le prof dépressif en soupesant le tanto. Vous ne faites pas de service à domicile ?"  "Oh non ! s'indigne M. Tuvache. On n'est pas des assassins, tout de même. Vous rendez-vous compte, c'est interdit. Nous, on fournit ce qu'il faut, mais les gens se débrouillent. C'est leur histoire. On est là juste pour rendre service en vendant des produits de qualité, poursuit le commerçant qui conduit le client vers la caisse."  (p. 24). Et ils sont bien entourés, avec leurs deux premiers enfants : Vincent, un anorexique migraineux qui s'enroule la tête dans des bandes Velcro de peur qu'elle n'explose et Marylin, sa soeur qui souffre d'affreux complexes et qui souhaiterait mourir elle-même. Mais c'est sans compter le petit dernier, Alan, l'erreur de la famille, le raté, le paria, le joyeux et toujours de bonne humeur !

 

Donc comme je le disais l'idée de départ est séduisante ("Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! "). Le suicide reste plutôt un thème tabou, peu abordé en littérature et ce livre permet de se détendre sur le sujet. Mais les personnages ne sont pas assez fouillés, on reste trop en surface. Tout comme l'humour. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus grinçant et cynique.  L'écriture manque d'ampleur, de profondeur, le style est plutôt quelconque, voire lourd pour certains passages. Sans oublier la chute qui, sans en dire trop, m'a totalement déçue ! C'est mièvre et cela clôt très mal le livre. Finalement, c'est une lecture plaisante, cela détend mais ce n'est pas inoubliable.

 

 

 

POUR QUI ? Pour ceux qui ont envie d'une lecture rapide et plaisante, qui ne demande pas trop de concentration.

 

 

 logo objectif-pal

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Par L'Emile
Retour à l'accueil

Lecture en cours

amedumal1

Recherche

Mes préférences

MA TOP LISTE : LIVRES

                
Memoirs of a Geisha (Geisha pour le titre français), Arthur Golden

memoires d une geisha

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee




Lolita, Vladimir Nabokov




Métaphysique des tubes, Amélie Nothomb

 

 




MA TOP LISTE : AUTEURS


Khaled Hosseini
  


Jean Giraudoux
        




Tonino Benacquista
        



Alexandre Dumas (père)
     





Derniers Commentaires

J'en suis ... !

 

 

Challenges et Défis



Challenge_Monsieur_Madame


livre%20d%20or

51640314

 

 

challenge-In-the-mood-for-Japan



Objectif_PAL



image

Communautés

 


Des infos, des avis...

 

 

 

  babelio

 

 

 

  160

 

 

 prix livre200

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés